Un détenu a été jugé pour ne pas avoir réintégré le centre de détention de Saint-Mihiel pendant deux ans. 

Jugé devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, le détenu, avec déjà 14 mentions à son casier judiciaire pour des vols, des dégradations, des faits de violence dans un établissement scolaire n’avait pas réintégré le centre de détention de Saint-Mihiel suite à une permission pour préparer sa sortie, qui devait avoir lieu six mois plus tard. C’est la justice qui l’a finalement repris, deux ans plus tard après qu’une information judiciaire a été ouverte et un mandat de dépôt lancé. Il venait de commettre des vols, il s’est fait arrêter à Cannes fin juillet 2018.

Le tribunal le condamne à 8 mois de prison avec maintien en détention. L’Est Républicain