đŸ‡«đŸ‡· PĂ©nitentiaire: AprĂ©s la victoire de F.O, Nicole Belloubet a du souci Ă  se faire

Avec Force ouvriĂšre PĂ©nitentiaire majoritaire, ça risque d’ĂȘtre dur pour la Ministre de la Justice Nicole Belloubet. 

En effet aprĂ©s un mouvement de contestation trĂ©s important en janvier dernier oĂč l’UFAP, syndicat majoritaire Ă  l’Ă©poque, avait signé les propositions de Nicole Belloubet et accepter de sortir du conflit plutĂŽt que de le continuer comme le souhaitait FO, le nouveau syndicat majoritaire que certains qualifie de jusqu’au-boutiste, annonce tout de suite la couleur en demandant une audiance avec la Garde des Sceaux.  Pour le dĂ©lĂ©guĂ© FO-PĂ©nitentiaire Ă  Nantes « L’UFAP a payĂ© car ils ont signĂ©. Du coup on reprend la plateforme de revendications de l’hiver dernier et si Mme Belloubet ne veut pas cĂ©der, on repart en action. Pour l’heure, on est un peu en attente. On va voir si le gouvernement cĂšde, mĂȘme si des collĂšgues ont Ă©tĂ© refroidis par la perte de trentiĂšmes de leurs salaires en janvier et quelques mises Ă  pied qui commencent Ă  tomber – entre cinq et dix jours Ă  chaque fois ».

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Villepinte: Un surveillant comparaĂźt pour des violences sur un dĂ©tenu de la prison

Toujours selon le syndicaliste dans les colonnes de Breith-Info, La pĂ©nitentiaire est une administration, et souffre aussi « du discours qui casse les administrations depuis des annĂ©es et passe comme une lettre Ă  la poste : les politiques montent les salariĂ©s du privĂ© contre les fonctionnaires, et pendant ce temps lĂ  depuis 2010 on n’a pas eu d’augmentation sauf deux fois 0.6% sous Hollande. On en a marre de nous faire casser ».

Nul doute que malgrĂ© le mouvement de janvier, de nombreux problĂšmes persistent dans la pĂ©nitentiaire et que d’Ăąpres discussions vont maintenant dĂ©buter entre Nicole Belloubet et le nouveau syndicat majoritaire.