🇫🇷 Nicole Belloubet ne dit pas non au passage en catégorie B des surveillants pénitentiaires

Comme nous vous l’annoncions ce matin, une rencontre Ă©tait organisĂ©e entre le nouveau syndicat majoritaire de l’administration pĂ©nitentiaire, Force ouvrière et la Ministre de la Justice, Nicole Belloubet. 

Dans un communiquĂ©, le syndicat Force ouvrière (SNPFO) annonce avoir demandĂ© Ă  la Ministre de la Justice le passage des surveillant(e)s du corps d’encadrement et d’application (CEA) en catĂ©gorie B  et ceux du corps de commandement en catĂ©gorie A, dans le but de rendre le mĂ©tier de surveillant plus attractif et permettre un recrutement que l’on sait trĂ©s compliquĂ© dans cette profession. Nicole Belloubet a indiquĂ© que le coĂ»t avait Ă©tĂ© estimĂ© Ă  84 millions d’euros. La rĂ©munĂ©ration des heures supplĂ©mentaires a Ă©galement Ă©tait Ă©voquĂ©e et seraient toujours payĂ©es en cas de passage en catĂ©gorie B.

Plusieurs points sur le plan sĂ©curitaire ont Ă©tĂ© abordĂ©s dont la classification des Ă©tablissements pĂ©nitentiaires ainsi que l’armement des personnels lors de missions Ă  l’extĂ©rieur de la prison ou dans les quartiers spĂ©cifiques.

Nicole Belloubet a rappelĂ© qu’elle n’opposait pas de refus de principe au passage des personnels du CEA vers la catĂ©gorie B mais que tout n’était pas de son ressort uniquement. La Garde des Sceaux a affirmĂ© qu’elle reviendrait vers le SNPFO avec des premiers arbitrages vis-Ă -vis de leur plateforme revendicative. Le syndicat a quant Ă  lui, prĂ©venu la ministre, que s’il n’Ă©tait pas entendu sur la base de leurs revendications, il repartirait en mouvement de contestation comme en janvier dernier.