đŸ‡«đŸ‡· Prisons: Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du syndicat majoritaire pĂ©nitentiaire envoie un message fort aux surveillants !

Il semble que les syndicats pĂ©nitentiaires n’ont pas dit leur dernier mot dans leur quĂȘte de l’amĂ©lioration des conditions de travail des surveillants. 

En effet, suite au mouvement de janvier 2018 oĂč les surveillants avaient exprimĂ© le mal-ĂȘtre dĂ» Ă  leurs conditions de travail, le ministĂšre de la justice avait appliquĂ© certaines mesures. Le nouveau syndicat majoritaire ne semble pas satisfait et compte bien le faire savoir. Le syndicat Force OuvriĂšre PĂ©nitentiaire est qualifiĂ© par certains de jusqu’au boutiste, et son secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral ne les fera pas changer d’avis. Pour lui, le compte n’y est pas et dans un post sur les rĂ©seaux sociaux, Emmanuel Baudin, appelle les fonctionnaires de l’Administration PĂ©nitentiaire Ă  se prĂ©parer. Pour lui, « le rapport de force s’avĂšre nĂ©cessaire pour faire avancer les choses!!! » et il Ă©voque les sanctions dont ont Ă©tĂ© victimes les surveillants suite au mouvement de janvier « Les nĂ©gociations de bĂ©ni oui-oui de janvier dernier, suivi du tabassage des personnels avec les sanctions nous ont appris qu’il n’y avait pas de place pour la pitiĂ© et l’hĂ©sitation !!! »

À Lire :  đŸ‡ŹđŸ‡« Guyane: Trois dĂ©tenus s'Ă©vadent en creusant le mur de leur cellule

Le syndicaliste termine son message par une phrase lourde de sens « Nous allons chercher un avenir meilleur pour notre profession et nous arracherons le respect et la considĂ©ration que l’on nous doit!! » Source syndicale