À l’appel de plusieurs syndicats, un dĂ©brayage est en cours depuis 6h00 ce matin Ă  la prison du Port. L’Ă©tablissement pĂ©nitentiaire est bloquĂ©.

La raison : lors des manifestations des gilets jaunes, les surveillants sont restĂ©s bloquĂ©s dans l’Ă©tablissement et ont effectuĂ© de nombreuses heures supplĂ©mentaires dans des conditions extrĂȘmes afin d’assurer leur mission de service publique dans l’intĂ©rĂȘt sĂ©curitaire de tous.

Cependant la direction de l’Ă©tablissement refuse de payer dans la totalitĂ© les heures effectuĂ©es par lĂ©s agents.

Ainsi, toutes les heures ne seront pas payĂ©es, un forfait de 110€ sera attribuĂ© aux surveillants. Chose inacceptable pour les syndicats.

Alors que la direction avait garanti aux fonctionnaires que la totalité des heures supplémentaires effectuées seraient payées, elle serait revenu sur sa décision.

Si aucun changement n’est envisagĂ©, les prisons de Saint-Pierre et Domenjod pourraient ainsi rejoindre le mouvement de colĂšre. Zinfos974