Ce vendredi 4 janvier. Mohamed Ali Sadoni, était à son audience au Tribunal de Marseille pour une demande de remise en liberté.

Il se trouvait en dĂ©tention provisoire dans une affaire d’un vaste trafic de stupĂ©fiants.

Le tribunal n’a cependant pas eu le choix de lui donner sa libertĂ©. Suite Ă  une erreur au Palais de Justice de Marseille, les juges seront contraints d’accepter sa libĂ©ration.

Les avocats du dĂ©tenu avaient dĂ©posĂ© une demande de remise en libertĂ© le 21 dĂ©cembre 2018. La justice avait 10 jours pour statuer, soit jusqu’au 31 dĂ©cembre. Seulement ce vendredi 4 janvier, le dĂ©lai a expirĂ©.

Mohamed Ali Sadoni se retrouve libre. Il devra malgrĂ© tout assumer un contrĂŽle judiciaire strict. Interdiction pour lui de quitter les Bouches-du-Rhones. Il devra Ă©galement pointer quotidiennement Ă  l’hĂŽtel de Police de Marseille. Actu17