Ce vendredi, deux surveillants ont Ă©tĂ© blessĂ©s suite a l’attaque d’un dĂ©tenu connu pour sa violence et sa radicalisation.

L’incident a eu lieu le vendredi matin, lors de la distribution des mĂ©dicaments avec l’infirmière. Un dĂ©tenu du quartier d’isolement, considĂ©rĂ© comme extrĂŞmement dangereux et radicalisĂ© voulait parler au directeur de l’Ă©tablissement.

Face au refus et aux explications des deux agents prĂ©sents, le dĂ©tenu a forcĂ© le passage en repoussant la porte et s’est jetĂ© sur les deux surveillants en leur donnant de nombreux coups de poing aux visages.

Intervention des ERIS.

MalgrĂ© l’attaque d’une violence inouĂŻe, les deux agents parviendront Ă  mettre en sĂ©curitĂ© l’infirmière et Ă  maĂ®triser le dĂ©tenu.

ImmĂ©diatement les ERIS (Ă©quipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ©) ont Ă©tĂ© dĂ©pĂŞchĂ©es sur place afin de prendre en charge et d’extraire l’individu vers un autre Ă©tablissement.

Les deux surveillants s’en sortiront avec de nombreuses ecchymoses et fortement choquĂ© par cette attaque. Source syndicale