AprĂšs trois annĂ©es passĂ©es Ă  la direction de l’Ecole nationale de l’administration pĂ©nitentiaire (ÉNAP), Sophie Bleuet quitte son poste. 

L’ancienne directrice de l’ÉNAP prend la direction de la Mission de contrĂŽle interne Ă  la Direction centrale de l’administration pĂ©nitentiaire. Dans son parcours de trois annĂ©es Ă  la tĂȘte de l’Ă©cole, Sophie Bleuet aura connu des moments d’intenses activitĂ©s. «Je me souviendrai toujours du premier dĂ©filĂ© de l’Administration pĂ©nitentiaire pour le 14 juillet, c’Ă©tait en 2016».

Elle se souviendra Ă©galement des visites ministĂ©rielles et prĂ©sidentielles et surtout des actions conduites pour amĂ©liorer la formation de personnels «qui peuvent ĂȘtre fiers des missions qui sont les leurs dans des mĂ©tiers essentiels Ă  la vie en sociĂ©tĂ©.» C’est avec une citation de Robert Badinter qu’elle dĂ©montra toute l’ambition qu’elle dĂ©veloppa pour les personnels en formation au long des 3 annĂ©es de prĂ©sence, «vous ĂȘtes les derniers garants de la dignitĂ© humaine».

Lors de son dĂ©part des locaux de l’ENAP, tous les intervenants n’eurent pas de mots et d’adjectifs assez riches et assez sincĂšres pour qualifier son parcours. La DĂ©pĂȘche