🇫🇷 Nantes: Interpellation musclĂ©e d’un dĂ©tenu de la prison en cavale par les Forces de l’ordre

Un dĂ©tenu en cavale depuis dĂ©but dĂ©cembre, s’est fait interpeller par les gendarmes ce jeudi. 

L’homme n’avait pas rĂ©intĂ©grĂ© la prison Ă  l’issue d’une permission et Ă©tait considĂ©rĂ© comme Ă©vadĂ©. C’est une bagarre qui s’est produite Ă  Grand’Landes en VendĂ©e qui a mis la puce Ă  l’oreille des gendarmes de Palluau relate Ouest-France. L’adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie dĂ©partementale des Sables-d’Olonne raconte aux journalistes « un dispositif de bouclage et de surveillance Ă©tait mis en place par la communautĂ© de brigades de Challans et le peloton de surveillance et d’intervention des Sables-d’Olonne ». Ă€ 7 h 40, « l’évadĂ© et sa compagne Ă©taient localisĂ©s dans un garage amĂ©nagĂ© en chambre au lieu-dit les RĂ©veillières ». MalgrĂ© les injonctions des gendarmes, « ils refusaient d’ouvrir le local, obligeant les forces de l’ordre Ă  employer des moyens spĂ©ciaux pour forcer la porte et procĂ©der Ă  l’interpellation, relate le capitaine Remars. La compagne du dĂ©tenu s’est rebellĂ©e et a outragĂ© les militaires. « Le fugitif, qui s’était cachĂ© sous le lit de sa compagne, a Ă©tĂ© maĂ®trisé ».

Ă€ Lire :  🇫🇷 Saint-Étienne: Une dĂ©tenue de 23 ans retrouvĂ©e sans vie Ă  la prison de la talaudière

Jugé en comparution immédiate, le détenu a été condamné à huit mois de prison ferme, sa compagne sera convoqué le 19 juin pour outrage et rébellion.