🚹 L’annonce est faite ! Surveillants, Surveillantes c’est le moment de passer Ă  l’ACTION !

L’annonce a Ă©tĂ© faite ce soir en direct sur BFMTV, Emmanuel Baudin, secrĂ©taire GĂ©nĂ©ral du syndicat majoritaire Force OuvriĂšre Ă  passer les consigne aux agents.

AprĂšs ĂȘtre revenu sur le nombre d’Ă©vasions et d’agressions en constante augmentation, il a mis un point sur les problĂšmes d’effectif et l’impossibilitĂ© de recruter.

La pĂ©nitentiaire ne fait pas rĂȘver par le manque de considĂ©ration et les salaires trop bas, notamment par rapport Ă  la police.

Les personnels de surveillance risquent leur vie chaque jour.

Emmanuel Baudin a alors déclaré : les syndicats se sont réunis cette aprÚs-midi en intersyndicale et nous avons décidé de repartir en mouvement à partir de jeudi. Nous partons au combat.

Nicole Belloubet nous dit trĂšs clairement qu’on est trop payĂ©, que tout va bien. Pourtant depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, 57 surveillants ont Ă©tĂ© blessĂ© par des dĂ©tenus.

Pour recruter, le mĂ©tier doit ĂȘtre attractif, et cela passe par l’augmentation des salaires. Les syndicats rĂ©clament le passage en catĂ©gorie B pour les surveillants pĂ©nitentiaires et la catĂ©gorie A pour les officiers. Ils rĂ©clament Ă©galement la fusion des grades de surveillant Ă  brigadier et de lieutenant Ă  capitaine.

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Roanne : Deux surveillants blessĂ©s par un dĂ©tenu au quartier disciplinaire de la prison

Les surveillants devront donc se mobiliser Ă  partir de jeudi devant les portes de la maison d’arrĂȘt de Fleury-MĂ©rogis Ă  partir de 18h30.