Un an après les blocages des maisons d’arrêt en France, Qu’est-ce qui a changé à la maison d’arrêt de Grasse ? 

Selon un syndicaliste de l’Ă©tablissement dans les colonnes de Nice-Matin, « Absolument rien »!  Les nouvelles rangers promises n’ont toujours pas Ă©tĂ© reçues par les agents, les gilets par lame ne seront distribuĂ©s qu’aux agents des quartiers disciplinaires et d’isolement – concernant une douzaine de dĂ©tenus. Les gants anti-coupures seront Ă©galement attribuĂ©s Ă  certains quartiers. Du « saupoudrage indemnitaire », qui est « très en dessous des attentes ».

Xavier Villeroy, le directeur de la maison d’arrêt de Grasse, n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet au journal niçois. « Sa position est délicate. Il est la première victime de ce système mené par une ministre qui nous donne l’impression d’être une force de sécurité au rabais, et non pas la “troisième force de sécurité” comme on l’entend parfois ».