🇫🇷 Prisons: Nouveau partenariat entre l’Adminisration PĂ©nitentiaire et l’association Genepi

L’administration pĂ©nitentiaire a conclu un nouveau partenariat avec l’association Genepi. Le 20 septembre 2018, la rupture avait semblĂ© dĂ©finitive. 

Comme l’explique Le Monde, cette rupture, actĂ©e après accord du cabinet de la ministre de la justice, Nicole Belloubet, avait Ă©tĂ© justifiĂ©e par une sĂ©rie de griefs : un dĂ©sengagement du ­Genepi avec une baisse rĂ©gulière de ses interventions en dĂ©tention, l’évolution de ses missions avec la rĂ©duction de la part consacrĂ©e Ă  l’enseignement, un discours passĂ© en quelques annĂ©es d’une critique de l’enfermement Ă  des attaques directes contre l’administration pĂ©nitentiaire et ses personnels.

La condition mise par l’administration pénitentiaire pour ranimer ce partenariat avec l’association fondée en 1976 était qu’aucune subvention ne devait y être attachée. Le Genepi a donc définitivement perdu les quelque 50 000 euros par an qui lui permettaient de financer ses quatre salariés permanents et les frais de formation des intervenants en détention.