đŸ‡«đŸ‡· CondĂ©-sur-Sarthe: Face Ă  la rĂ©sistance et la dĂ©termination des surveillants, les Gendarmes Mobiles quittent la prison

AprĂšs un deuxiĂšme jour de blocage Ă  la maison centrale de CondĂ©-sur-Sarthe, les collĂšgues des deux surveillants victimes de l’attaque terroriste ce mardi, refusent toujours de reprendre le travail.

AprĂšs un dĂ©but d’Ă©vacuation, durant lequel un surveillant a fait un malaise cardiaque aprĂšs s’ĂȘtre fait gazer par les gendarmes, ce mĂȘme surveillant qui avait prodiguĂ© les premiers soins Ă  ses collĂšgues blessĂ©s ce mardi, les 48 gendarmes mobiles ont quittĂ© les lieux sans avoir pu dĂ©loger la centaine de surveillants qui bloquait l’entrĂ©e du centre pĂ©nitentiaire d’Alençon – CondĂ©-sur-Sarthe. Le surveillant a Ă©tĂ© Ă©vacuĂ© vers l’hĂŽpital afin d’y recevoir des soins.

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Caen: "Ben Laden a raison, il faut tous les tuer", un dĂ©tenu jugĂ© pour apologie du terrorisme

Les surveillants demandent de meilleures conditions de travail. Ouest-France