Depuis 4h00 ce matin, les surveillants sont en place devant la prison de CondĂ©-Sur-sarthe. Des renforts et des soutiens de toute la France sont attendus dans la matinĂ©e. Des surveillants viennent gonfler les rangs devant l’Ă©tablissement.

depuis hier, des Gilets-Jaunes sont également présents en soutient. Des dons de nourriture ont également été fait.

MalgrĂ© la fatigue qui commence Ă  se faire ressentir, les surveillant restent dĂ©terminĂ©s et ne compte pas abandonner. Ils ont encore tous en tĂȘte cette violente attaque terroriste qui a lourdement blessĂ© deux agents.

Un surveillant se trouve toujours Ă  l’hĂŽpital, en rĂ©animation. mĂȘme si ses jours ne sont plus en danger, il gardera, comme son collĂšgue,  des sĂ©quelles physiques et psychologiques de cette attaque.

A 9h00 ce matin, les forces de l’ordre sont dĂ©jĂ  prĂ©sentes afin de dĂ©bloquer la porte et faire passer la nourriture Ă  l’intĂ©rieur de l’Ă©tablissement mais aussi pour faire passer une Ă©quipe d’ERIS qui gĂšre la population pĂ©nale depuis mardi. Des Ă©lĂšves et surveillants stagiaires sont Ă©galement rĂ©quisitionnĂ©s Ă  l’intĂ©rieur de l’Ă©tablissement.

10h00 : Les forces de l’ordre ont une nouvelle fois dĂ©logĂ© les surveillant en libĂ©rant l’accĂ©s vĂ©hicule de l’Ă©tablissement; Du gaz a Ă©tĂ© utilisĂ© Ă  plusieurs reprisent.