AprÚs la violente agression survenue ce mardi, de deux des leurs par un détenu radicalisé et sa compagne à Condé-sur-Sarthe, des surveillants pénitentiaires ont accepté de décrire à franceinfo leurs difficiles conditions de travail.