Un détenu du centre de détention d’Argentan était jugé ce vendredi pour avoir insulté de mécréants et menacé de mort des surveillants en criant « Allah Akbar ».

Le premier fait intervient vers 3 heures du matin le 06 Mars soit quelques heures après l’attaque terroriste sur deux surveillants du centre pĂ©nitentiaire de CondĂ©-sur-Sarthe. Un dĂ©tenu appelle Ă  l’interphone les surveillants reprochant qu’un autre dĂ©tenu fait trop de bruit. Alors qu’il lui est demandĂ© de se calmer il crie : « Surveillants, vous avez vu ce qu’il s’est passĂ© dans l’autre prison ? Ça va vous arrivez Ă  vous aussi ». L’homme est alors placĂ© Ă  l’isolement. Les surveillants dĂ©crivent un dĂ©tenu parfaitement calme au moment des faits. ArrivĂ© en aoĂ»t dernier au centre de dĂ©tention, il ne s’était jamais montrĂ© outrageant Ă  l’égard du personnel qui souligne nĂ©anmoins un comportement particulier. Il ne cesse d’observer les allĂ©es et venues des surveillants et se tait Ă  leur approche. Il porte la djellaba. Le personnel se mĂ©fie et pense qu’il est tout Ă  fait capable de commettre ce genre de fait.

Le deuxième incident intervient vers 17 heures, un surveillant l’entend frapper brutalement Ă  la porte d’une cellule dans le quartier d’isolement. Connaissant le dĂ©tenu, il ne veut pas ouvrir la porte et se fait Ă  son tour insulter et menacer : « Bande de fils de p… ! Je vais tous vous Ă©gorger sur le Coran ! Sales racistes de mĂ©crĂ©ants » ; ajoutant Ă  trois reprises : « Allah Akbar ».

Jugé dans le cadre d’une comparution immédiate, le détenu est condamné à une peine de vingt-quatre mois d’emprisonnement avec mandat dépôt. Actu.Fr