En fin de matinĂ©e aujourd’hui, un surveillant du centre pĂ©nitentiaire de Beauvais a Ă©tĂ© agressĂ© par un dĂ©tenu.

L’agent a Ă©tĂ© frappĂ© puis tirĂ© dans la cellule avant d’ĂȘtre Ă©tranglĂ© par le dĂ©tenu. Il n’a pas eu le temps de dĂ©clencher son alarme.

Heureusement un collĂšgue entendant des bruits suspects s’est rendu sur place. Il a sans aucun doute sauvĂ© son collĂšgue.

Depuis l’annonce de cette nouvelle attaque, le blocage de l’Ă©tablissement a repris Ă  l’extĂ©rieur. Les surveillants ont dĂ©cidĂ© de passer la nuit sur place.

Un feu, un barbecue et une tente ont Ă©tĂ© installĂ©s en plein milieu de la route qui mĂšne Ă  l’Ă©tablissement.

Les agents sont déterminés et resteront également en place durant toute la journée ce mercredi.

Ce soir, le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du syndicat majoritaire de la pĂ©nitentiaire Force OuvriĂšre s’est rendu sur place pour soutenir ses collĂšgues. Il va passer une partie de la nuit avec eux et sera Ă©galement prĂ©sent demain matin.