christophe Castaner a Ă©tĂ© photographiĂ© samedi soir dans une discothèque branchĂ©e, après la 17e journĂ©e de mobilisation des Gilets jaunes, une soirĂ©e qui passe mal…

Dans la nuit de samedi à dimanche, peu avant minuit, après la dix-septième journée de mobilisation des Gilets jaunes qui a rassemblé de source officielle 28 000 personnes, le « premier flic » de France participait à une soirée bien arrosée en galante compagnie, dans une discothèque très branchée de la capitale, le Noto, située non loin du ministère de l’Intérieur. Au sein des cabinets ministériels, on fronce aussi les sourcils. « On a changé de monde, il y a des appareils photos partout et des réseaux sociaux, on ne peut plus faire ce genre de choses », peste au journal Le Parisien un conseiller de l’exécutif. Pour un spécialiste de la communication, qui relève le passé turbulent du ministre, amateur en son temps de soirées poker, « Cela fait désordre, ce n’est vraiment pas le bon timing ».

Selon un responsable policier, « C’est une faute professionnelle quand vous êtes premier flic de France. Samedi, on demandait aux policiers et aux gendarmes une mobilisation sans précédent sur les Gilets jaunes et nous allons être la risée de tous ! »