🚨 Propositions de Nicole Belloubet: Les syndicats lancent un ultimatum aux surveillants et appellent Ă  l’unitĂ© syndicale !!

Plusieurs syndicats appellent Ă  une mobilisation plus forte et insistent sur la nĂ©cessitĂ© d’ĂŞtre solidaires pour pouvoir instaurer un rapport de force avec la Chancellerie et lancent un ultimatum aux surveillants.

Le syndicat majoritaire de la pĂ©nitentiaire Force ouvrière a postĂ© un communiquĂ© sur son site cet aprĂ©s-midi en expliquant la situation face aux propositions faites par Nicole Belloubet ce jeudi après-midi. Pour l’organistion syndicale les choses sont claires. « Soit nous ne sommes pas en capacitĂ© d’instaurer un rapport de force ? (C’est d’ailleurs ce que la ministre pense et nous a dit lors de notre entretien hier) Alors le mouvement doit s’arrĂŞter et tels des moutons nous devons reprendre le cours normal de nos vies en sachant que tĂ´t ou tard les moutons finissent Ă  l’abattoir ! Soit nous sommes en capacitĂ© d’instaurer ce rapport de force avec la Chancellerie et de continuer le mouvement plus fort, plus nombreux et plus mobilisĂ©s en sachant que chacun risque des sanctions mais notre sĂ©curitĂ©, notre vie n’en valent-elle pas la peine ? MĂŞme discours chez la CGT PĂ©nitentiaire qui lui insiste sur l’unitĂ© syndicale « Les annonces de la DAP et du ministère ne contenterons en rien les personnels. Pire ce qui restera gravĂ© dans les mĂ©moires c’est notre incapacitĂ© Ă  s’unir syndicalement pour obtenir de rĂ©elles avancĂ©es sociales. Pire encore, et cela c’est le jeu de nos technocrates appuyĂ©s par certains, de recevoir bilatĂ©ralement les organisations professionnelles pour les confronter Ă  leurs diffĂ©rences. » Pour rappel, une entente syndicale rĂ©unissant l’ensemble des syndicats avaient vu le jour au mois de janvier dans laquelle l’ancien syndicat majoritaire l’UFAP-UNSA justice n’avait pas voulu se joindre et le syndicat SPS qui, après avoir acceptĂ© de rejoindre l’entente, l’avait quittĂ© pour des diffĂ©rences d’opinions.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Beauvais: Le dĂ©tenu avait agressĂ© une surveillante de la prison...

Force ouvrière appelle l’ensemble des organisations syndicales Ă  se rĂ©unir afin de faire front ENSEMBLE et d’apporter une rĂ©ponse COMMUNE forte face Ă  ce nouvel affront ! Pour la CGT, sans unitĂ© syndicale, il n’y aura pas d’avancĂ©e significative. Ă€ bon entendeur !!!!