🚹 Propositions de Nicole Belloubet: Les syndicats lancent un ultimatum aux surveillants et appellent Ă  l’unitĂ© syndicale !!

Plusieurs syndicats appellent Ă  une mobilisation plus forte et insistent sur la nĂ©cessitĂ© d’ĂȘtre solidaires pour pouvoir instaurer un rapport de force avec la Chancellerie et lancent un ultimatum aux surveillants.

Le syndicat majoritaire de la pĂ©nitentiaire Force ouvriĂšre a postĂ© un communiquĂ© sur son site cet aprĂ©s-midi en expliquant la situation face aux propositions faites par Nicole Belloubet ce jeudi aprĂšs-midi. Pour l’organistion syndicale les choses sont claires. « Soit nous ne sommes pas en capacitĂ© d’instaurer un rapport de force ? (C’est d’ailleurs ce que la ministre pense et nous a dit lors de notre entretien hier) Alors le mouvement doit s’arrĂȘter et tels des moutons nous devons reprendre le cours normal de nos vies en sachant que tĂŽt ou tard les moutons finissent Ă  l’abattoir ! Soit nous sommes en capacitĂ© d’instaurer ce rapport de force avec la Chancellerie et de continuer le mouvement plus fort, plus nombreux et plus mobilisĂ©s en sachant que chacun risque des sanctions mais notre sĂ©curitĂ©, notre vie n’en valent-elle pas la peine ? MĂȘme discours chez la CGT PĂ©nitentiaire qui lui insiste sur l’unitĂ© syndicale « Les annonces de la DAP et du ministĂšre ne contenterons en rien les personnels. Pire ce qui restera gravĂ© dans les mĂ©moires c’est notre incapacitĂ© Ă  s’unir syndicalement pour obtenir de rĂ©elles avancĂ©es sociales. Pire encore, et cela c’est le jeu de nos technocrates appuyĂ©s par certains, de recevoir bilatĂ©ralement les organisations professionnelles pour les confronter Ă  leurs diffĂ©rences. » Pour rappel, une entente syndicale rĂ©unissant l’ensemble des syndicats avaient vu le jour au mois de janvier dans laquelle l’ancien syndicat majoritaire l’UFAP-UNSA justice n’avait pas voulu se joindre et le syndicat SPS qui, aprĂšs avoir acceptĂ© de rejoindre l’entente, l’avait quittĂ© pour des diffĂ©rences d’opinions.

Force ouvriĂšre appelle l’ensemble des organisations syndicales Ă  se rĂ©unir afin de faire front ENSEMBLE et d’apporter une rĂ©ponse COMMUNE forte face Ă  ce nouvel affront ! Pour la CGT, sans unitĂ© syndicale, il n’y aura pas d’avancĂ©e significative. À bon entendeur !!!!