🇫🇷 Manifestation Gilets jaunes: Un véhicule blindé de la Gendarmerie a t-il diffusé du gaz ce samedi ?

Une vidĂ©o de l’agence de presse Taranis News montre un blindĂ© disperser un nuage de gaz, hier Ă  Paris. Un vĂ©hicule blindĂ© a-t-il diffusĂ© pour la première fois de la poudre lacrymogène sur les gilets jaunes, samedi?

Les images publiĂ©es par Taranis News, samedi, montrent l’un d’eux dĂ©gageant brièvement un nuage de gaz, au niveau du rond point des Champs-ElysĂ©es. Selon le journaliste fondateur de l’agence, cela laisse Ă  penser Ă  l’hypothèse d’une «fuite», et donc d’une diffusion accidentelle. Le 10 dĂ©cembre dernier le journal Marianne avait Ă©mis l’hypothèse que les blindĂ©s avaient Ă©tĂ© Ă©quipĂ©s d’une arme secrète, un «liquide incapacitant» capable, selon la source de l’hebdomadaire, d’«arrĂŞter net [les manifestants], mettant les gens Ă  terre, mĂŞme avec des masques».

Ce qui équipe les VBRG, «c’est du gaz lacrymogène», avait répondu simplement le ministère de l’intérieur. Rentrant un peu plus dans le détail, le SIRPA gendarmerie évoquait auprès de CheckNews «une sorte de disperseur, qui ressemble à une petite tige sur le VBRG». Notre interlocuteur avait détaillé : «Elle permet d’envoyer une sorte de poudre lacrymogène grâce à une forte pression, ce qui fait que la concentration est supérieure à celle des diffuseurs à main». D’où un effet potentiellement «incapacitant».

Dans un Tweet la gendarmerie nationale affirme ne pas disposĂ© d’arme secrète.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Arras : Un individu alcoolisĂ© assène un coup de pied en plein visage d'un policier qui l'a amenĂ© Ă  l'hĂ´pital