🇫🇷 Aix-Luynes: Un quartier pour détenu radicalisé (QPR) va voir le jour à la prison, le cinquième en France

D’ici fin 2019, le centre de dĂ©tention d’Aix-Luynes va installer un quartier pour radicalisĂ©s (QPR).

Le but est d’isoler davantage les dĂ©tenus susceptibles de recruter en prison. Ce quartier « étanche » aura une capacitĂ© de dix-huit places. Cela sera le cinquième QPR en France, l’un se trouve Ă  Lille depuis 2016, deux Ă  CondĂ©-sur-Sarthe et un autre ouvrira, en mai prochain, Ă  la prison de la SantĂ©.  Comme le rĂ©vèle France3, en juin 2018, 518 personnes Ă©taient incarcĂ©rĂ©es pour des faits de terrorisme, mais Ă  l’intĂ©rieur des prisons, 1 100 dĂ©tenus (sur 70 000) sont suivis pour leur radicalisation, avec des niveaux d’imprĂ©gnations variables. Pour diffĂ©rencier ces niveaux, des quartiers d’Ă©valuation de la radicalisation (QER) ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©s. Il en existe quatre en France : Osny, Fleury, Fresnes et Vendin.

Selon l’administration pĂ©nitentiaire, pour le moment, les QPR ne sont pas saturĂ©s, mais « ils le seront d’ici trois ans, 150 dĂ©tenus n’ont pas encore Ă©tĂ© Ă©valuĂ©s »