🚨 CondĂ©-sur-Sarthe: Les surveillants votent la reprise du travail mais sous conditions….

Les surveillants du centre pĂ©nitentiaire de CondĂ©-sur-Sarthe ont votĂ© la reprise du travail et la fin du blocage de leur Ă©tablissement sous certaines conditions nĂ©gociĂ©es avec la Direction de l’Administration PĂ©nitentiaire (DAP).

Au quinzième jour de mobilisation, les surveillants du centre pĂ©nitentiaire d’Alençon-CondĂ©-sur-Sarthe ont votĂ© pour la reprise du travail car « il y a des avancĂ©es d’un point de vue sĂ©curitaire et notre traumatisme a Ă©tĂ© pris en compte. » Elles concernent notamment les Ă©quipements des surveillants, ils devraient bientĂ´t ĂŞtre Ă©quipĂ©s de gilets pare-lames. Les conditions d’entrĂ©e des visiteurs et visiteuses, la modification du règlement intĂ©rieur, l’augmentation des effectifs de surveillants ainsi que les amĂ©nagements Ă  l’intĂ©rieur de la prison « pour Ă©viter un maximum les contacts entre surveillants et dĂ©tenus » et « limiter tant que possible les mouvements des dĂ©tenus », indiquent Alassane Sall, dĂ©lĂ©guĂ© local FO-PĂ©nitentiaire Ă  Actu.Fr. Selon les informations d’Actu PĂ©nitentiaire, les ÉRIS vont Ă©galement rester plusieurs semaines prĂ©sents sur le centre pĂ©nitentiaire. Les transferts de plusieurs dĂ©tenus ont Ă©galement Ă©tĂ© nĂ©gociĂ©s. Les agents seraient Ă©galement tous dotĂ©s de paire de menottes.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Poissy: Suite aux violences sur surveillants et feu de cellule, 4 dĂ©tenus en garde Ă  vue

 

Toujours selon nos informations, les nĂ©gociations concernaient Ă©galement le fait de ne pas sanctionner les surveillants ayant manifestĂ© devant l’Ă©tablissement et la neutralisation des heures depuis le dĂ©but du mouvement. Enfin une fouille complète de la prison doit ĂŞtre effectuĂ©e, cela devrait prendre plusieurs jours. Seulement Ă  l’issue, le personnel reprendra la direction de la dĂ©tention.