🚨 Bèziers: Un attentat déjoué à la prison, le détenu radicalisé voulait ébouillanter un surveillant !!

Les surveillants du centre pĂ©nitentiaire de Bèziers ont Ă©chappĂ© au pire cet après-midi et affirment avoir frĂ´lĂ© un drame comme l’acte terroriste de CondĂ©-sur-Sarthe.

SoupçonnĂ© de vouloir faire rentrer un couteau en cĂ©ramique par le biais des parloirs, un dĂ©tenu radicalisĂ© se trouvant au quartier d’isolement de la prison (ils sont actuellement quatre dĂ©tenus radicalisĂ©s dans l’Ă©tablissement Biterrois) a Ă©tĂ© minutieusement fouillĂ© Ă  deux reprises. Ce dernier n’ayant pas apprĂ©ciĂ©, s’est mis une fois rĂ©intĂ©grĂ© en cellule Ă  crier par la fenĂŞtre: « je suis musulman, je veux voir leur peau fondre, je veux les cramer !!! » Ayant entendu les propos du dĂ©tenu, les surveillants vont couper l’électricitĂ© et patienter avant de servir le repas.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Fontès : Un pompier en intervention renversĂ© dĂ©libĂ©rement par un chauffard !

Selon les syndicats qui qualifient cet acte d’attentat, ces mesures de prĂ©caution leur ont sĂ»rement permis d’éviter le pire car lorsqu’ils sont intervenus, ils ont trouvĂ© une casserole d’huile encore tiède. Ils demandent Ă  ce que des mesures strictes soient prises pour ce genre de dĂ©tenus et demandent que toutes les plaques chauffantes soient retirĂ©es pour les dĂ©tenus radicalisĂ©s.