🇫🇷 Condé-Sur-Sarthe : C’est une longue et douloureuse remise en route qui s’annonce dans la prison

Trois semaines après l’attaque terroriste qui a secouĂ© la pĂ©nitentiaire et plus particulièrement l’Ă©tablissement de CondĂ©-Sur-Sarthe, la vie reprend progressivement son cours Ă  l’intĂ©rieur de la prison

Une fouille gĂ©nĂ©rale de l’Ă©tablissement a Ă©tĂ© effectuĂ©e durant plusieurs jours. Beaucoup d’agents sont encore en arrĂŞt-maladie. Les ERIS ( Équipe rĂ©gionale d’intervention et de sĂ©curitĂ© ) sont toujours sur place et y resteront encore un mois au minimum.

Les dĂ©tenus ont pour le moment le droit Ă  la promenade quotidienne de deux heures et aux cabines tĂ©lĂ©phoniques. Pour le moment les accès aux espaces de « convivialité » restent fermĂ©s le temps que le retour Ă  la normale s’effectue complètement.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Saint-Quentin-Fallavier: Agression d'un officier Ă  la prison 

Il n’y aura aucune sanction financière pour les surveillants grĂ©vistes. Les familles de dĂ©tenus seront systĂ©matiquement fouillĂ©es avant les parloirs.

Beaucoup de surveillants sont encore sous le choc suite Ă  cette attaque terroriste.

Les dĂ©tenus de CondĂ©-Sur-Sarthe se sentent Ă©galement victimes de cette attaque et ont du mal Ă  accepter l’instauration des fouilles systĂ©matiques pour les visiteurs avant les parloirs. France Bleu