🇫🇷 Villefranche : La gifle du surveillant au détenu était à but « thérapeutique »

Les faits remontent en 2015, oĂą plusieurs surveillants de la maison d’arrĂŞt de Villefranche-sur-SaĂ´ne avaient Ă©tĂ© mis en examen et suspendus.

Ils Ă©taient soupçonnĂ©s d’avoir passĂ© Ă  tabac un dĂ©tenu. L’enquĂŞte n’a jamais vraiment avancĂ©.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Ça n’a pas empĂŞchĂ© un premier surveillant de se retrouver devant le tribunal correctionnel ce mardi. Il Ă©tait soupçonnĂ© d’avoir frappĂ© le dĂ©tenu Ă  deux reprises.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Nantes : Un dĂ©tenu en cavale depuis quatre mois se rend après avoir trop bu

La justice a reconnu que son geste avait été administré dans un but « thérapeutique », afin de vérifier que son malaise soit réel et non simulé. Le surveillant a donc été relaxé. LyonMag