🇫🇷 Sequedin : La première UDV (Unité pour Détenus Violents) de France ouvrira dans 10 jours dans la prison

Fin 2018, la DAP ( direction nationale de l’administration pénitentiaire ) annonçait l’ouverture de la première UDV ( Unité pour détenus violents ) au sein du centre pénitentiaire de Sequedin.

Alors qu’elle avait Ă©voquĂ© un dĂ©lai de 15 ajours afin d’accueillir les premiers dĂ©tenus, les surveillants de l’Ă©tablissement ont immĂ©diatement alertĂ© la DAP sur la nĂ©cessitĂ© d’amĂ©nager l’Ă©tablissement afin d’accueillir cette UDV.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Après un peu plus de quatre mois de nĂ©gociations, la direction a cette fois arrĂŞtĂ© la date de ce lundi 15 avril pour ouvrir l’unitĂ©. mais pour les surveillants rien n’est prĂŞt

 » Dans les conditions actuelles, on va droit dans le mur ! « , estime un syndicat.

Les UDV étaient une demande des surveillants après l’agression de deux des leurs à Vendin-le-Vieil en janvier 2018.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Villeneuve-lès-Maguelone : La prison Ă  nouveau bloquĂ©e ce mercredi

Pour le syndicaliste, la direction oublie le volet sécuritaire : « Notre priorité est la sécurité des surveillants. I l y aura dix cellules dans l’UDV mais, actuellement, seulement 4 passe-menottes ont été installés. La cour de promenade n’est pas encore divisée pour éviter les rapports entre les détenus de l’UDV et les autres. Ils auront une plaque chauffante pour cuisiner, comme d’autres à la maison d’arrêt. Mais là, il s’agit quand même de détenus violents ! On a l’impression qu’on n’habite pas sur la même planète que notre direction ! »

L’UDV sera déployée à côté du Centre national d’évaluation (CNE) où travaillent 21 surveillants. Ces derniers auront la charge des deux structures. La voix du Nord