Vendredi soir, un match de futsal Ă©tait organisĂ© Ă  la Roseraie près d’Angers. Le match s’est bien dĂ©roulĂ©. Cependant la fin de soirĂ©e s’est terminĂ©e par l’intervention des forces de l’ordre.

L’un des arbitres a Ă©tĂ© reconnu par les spectateurs. L’homme est surveillant pĂ©nitentiaire Ă  la maison d’arrĂŞt d’Angers. Il avait par ailleurs Ă©tĂ© agressĂ© en janvier Ă  l’intĂ©rieur de l’Ă©tablissement.

Certains spectateurs Ă©taient d’anciens dĂ©tenus d’Angers. Une dizaine d’individus ont ainsi voulu en dĂ©coudre avec l’agent.

Le dirigeant du club de la Roseraie s’est interposĂ© afin de le dĂ©fendre. Plusieurs coups ont Ă©tĂ© Ă©changĂ©s, des menaces et insultes ont Ă©tĂ© profĂ©rĂ©es.

Afin d’Ă©viter d’ĂŞtre passĂ© Ă  tabac, les deux arbitres et le dirigeant se sont rĂ©fugiĂ©s dans les vestiaires.

Deux Ă©quipages de police sont arrivĂ©s sur les lieux afin d’exfiltrer les trois hommes. Ils ont Ă©tĂ© escortĂ©s jusqu’Ă  leur vĂ©hicule, dont l’un avait Ă©tĂ© dĂ©gradĂ©.

Une enquĂŞte a Ă©tĂ© ouverte afin d’identifier les agresseurs. Le courrier de l’ouest