🇫🇷 Metz-Queuleu: L’état condamné pour le décès d’un détenu de la prison

Le tribunal administratif de Strasbourg vient de reconnaître la faute de l’État dans le décès d’un détenu de Metz-Queuleu.

Un mosellan de 57 ans, condamnĂ© pour viol, est dĂ©cĂ©dĂ© en 2013 victime d’un accident cardiaque, un mauvais paramĂ©trage des interphones avait empĂŞchĂ© son voisin de cellule de prĂ©venir les surveillants. Les pompiers avaient Ă©tĂ© appelĂ©s par un autre dĂ©tenu avec un tĂ©lĂ©phone portable. Le tribunal considère que « la faute de l’établissement pĂ©nitentiaire Ă  l’origine du retard d’1 heure 10 dans l’arrivĂ©e des secours doit ĂŞtre regardĂ©e comme lui ayant fait perdre une chance de survivre Ă  cet arrĂŞt cardiaque qui, dans les circonstances de l’espèce, doit ĂŞtre Ă©valuĂ©e Ă  25 % ».

Selon Le Républicain Lorrain , la famille du détenu va être indemnisée en conséquence.