đź”´ Attentat CondĂ©-sur-Sarthe : Nicole Belloubet prĂ©sente les conclusions du rapport de l’inspection gĂ©nĂ©rale de la Justice

La ministre de la Justice est venue prĂ©senter Ă  l’AssemblĂ©e nationale, les conclusions du rapport de l’inspection gĂ©nĂ©rale de la Justice, lancĂ© suite Ă  l’attentat de la prison de CondĂ©-sur-Sarthe oĂą un dĂ©tenu radicalisĂ© avait poignardĂ© deux surveillants grâce Ă  un couteau en cĂ©ramique apportĂ© par sa compagne venue lui rendre visite.

Comme le relate LCP, l’idĂ©e risque de faire bondir les avocats de certains dĂ©tenus. La ministre envisage de prendre une circulaire d’ici la fin mai, elle s’est dĂ©clarĂ©e favorable Ă  une systĂ©matisation des palpations et des fouilles pour les visiteurs des dĂ©tenus dangereux incarcĂ©rĂ©s dans les prisons françaises. En effet, selon l’inspection gĂ©nĂ©rale de la Justice, les recours judiciaires lancĂ©s par les avocats des dĂ©tenus provoqueraient une guĂ©rilla judiciaire qui inhiberait les pratiques de sĂ©curitĂ© des agents pĂ©nitentiaires. « Le rapport pointe une crainte diffuse et partagĂ©e des recours juridiques qui amènent les agents de notre administration Ă  avoir une gestion plus normative qu’opĂ©rationnelle des situations », explique Nicole Belloubet. La Ministre a Ă©galement Ă©voquĂ© le manque de communication entre le renseignement pĂ©nitentiaire et l’administration pĂ©nitentiaire, « Chacun disposait des informations mais il y avait une circulation de l’information qui n’Ă©tait pas parfaite. »

Ă€ Lire :  🇫🇷 Marseille: DĂ©couverte d'une arme dans une unitĂ© dite "disciplinaire" de l'EPM

Nicole Belloubet a annoncĂ© la mise en place de portails Ă  ondes millimĂ©triques, ainsi que des tubes Ă  rayons X pour les camions transitant par les prisons. L’ensemble des fonctionnaires des prisons vont Ă©galement bĂ©nĂ©ficier de tenues pare-coups et de gilets pare-lames, Ă  CondĂ©-sur-Sarthe d’ici la fin du mois, et sur tout le territoire, d’ici la fin de l’annĂ©e.