🇫🇷 Seine-Maritime : Lors d’un saut en parachute, un policier trouve la mort

Ce parachutiste de 47 ans, major de police en poste Ă  la sĂ»retĂ© urbaine de Mantes-la-Jolie, Ă  trouver la mort ce dimanche lors d’un saut en parachute.

Les circonstances de sa mort sont floues. Ses deux parachutes ne se sont pas ouvert.

Alors qu’il venait d’effectuer un premier saut avec le club de parachutisme air libre parachutisme de Saint-Aubin-sur-scie, C’est lors de son second saut que le drame s’est produit.

Selon , Actu17 qui a interrogĂ© le directeur technique du club de parachutisme, les interrogations sur ce drame sont grandes. Pour le directeur chaque parachutiste plie son parachute principal. Le parachute de secours est pliĂ© et rĂ©visĂ© annuellement. Celui-ci fonctionne avec une ouverture manuelle mais s’ouvre automatiquement Ă  l’aide d’un système de sĂ©curitĂ© une fois arrivĂ©e Ă  250 m du sol.

Cependant ni la voile principale ni la voile de secours ne s’est ouverte et le système de sĂ©curitĂ© n’a pas Ă©tĂ© dĂ©clenchĂ©.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Metz : La femme d'un homme victime d'un malaise cardiaque voit un policier venir Ă  son secours 2 minutes après grâce Ă  l'application AFPR

Ce système peut être désactivé manuellement. Plusieurs questions qui restent donc en suspens. Le parachute principal et celui de secours étaient-ils défectueux ? La voile principale avait elle était pliée correctement ?

L’enquĂŞte de police devrait rĂ©pondre Ă  ses questions. Toujours selon un Actu17, toutes les pistes sont Ă©tudiĂ©es par les enquĂŞteurs y compris celle du suicide.

Le fonctionnaire de police n’Ă©tait pas mĂ©connu des mĂ©dias Sylvain Grandgirard avait refusĂ© de serrer la main du prĂ©sident de la RĂ©publique, Ă  l’Ă©poque, François Hollande, et celle du Premier ministre, Manuel Valls, le 17 juin 2016 lors de la cĂ©rĂ©monie d’hommage aux deux victimes de l’attentat de Magnanville.

Les images avaient fait le tour et les journaux.

Sylvain Grandgirard laisse derrière lui sa compagne, un petit garçon de 7 ans une fille de 20 ans.