🇫🇷 Deux militaires français tués lors de la libération des otages au Burkina

Ce vendredi, l’ÉlysĂ©e annoncĂ© qu’une opĂ©ration avait Ă©tĂ© menĂ©e dans la nuit de jeudi Ă  vendredi au Burkina Faso, et avait permis de libĂ©rer quatre otages.

Deux militaires français ont été tuées lors du raid.

Le maĂ®tre CĂ©dric de Pierrepont et le maitre Alain Bertoncello Ă©tait membre du commando Hubert. Un commando d’action sous-marine composĂ© de nageurs de combat.

Ils ont perdu la vie pour sauver 4 otages dont les deux Français enlevĂ©s le 1er mai dernier au BĂ©nin alors qu’ils effectuaient un sĂ©jour touristique. Un ressortissant amĂ©ricain et une Sud-corĂ©enne se trouvaient avec les deux français au moment oĂą ils ont Ă©tĂ© libĂ©rĂ©s.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Mulhouse : Un policier hors service interpelle un individu fichĂ© S armĂ© d'un couteau

« Toute la Nation s’incline devant leur courage »

« Je salue la mémoire des deux militaires des forces spéciales de l’opération Barkhane morts pour la France lors de la libération des quatre otages au Burkina Faso », a écrit Florence Parly, la ministre des Armées, dans un communiqué. « Je pense à leurs familles, à leurs frères d’armes. Toute la Nation s’incline devant leur courage »