🇫🇷 Réau : le détenu saute à pieds joints sur la tête de sa visiteuse au parloir. Pronostic vital engagé

Une tentative d’homicide s’est dĂ©roulĂ©e hier après-midi aux parloirs du centre pĂ©nitentiaire de RĂ©au.

Les faits se sont déroulés à la mise en place du premier tour des parloirs vers 15h15.

Une visiteuse âgĂ©e de 27 ans venait d’annoncer au dĂ©tenu de 26 ans qu’elle le quittait. L’homme s’est acharnĂ© sur elle.

Il a sautĂ© Ă  pieds joints sur sa tĂŞte Ă  plusieurs reprises. Très sĂ©rieusement blessĂ©e au crâne, la victime a Ă©tĂ© prise en charge par les surveillants avant d’ĂŞtre hĂ©liportĂ©e dans un Ă©tat critique.

La scène d’une rare violence a Ă©tĂ© très choquante pour le personnel de l’Ă©tablissement. Selon nos informations, les surveillants ont fait preuve de sang froid et de professionnalisme pour venir en aide Ă  la victime. Son crâne Ă©tait littĂ©ralement ouvert de la mâchoire au front et complètement aplati.

La victime restera consciente jusqu’Ă  l’arrivĂ©e des secours. HospitalisĂ©e Ă  l’hĂ´pital de la PitiĂ©-SalpĂŞtrière, son pronostic vital est engagĂ©.

En plus de dĂ©noncer cette tentative d’homicide, les syndicats dĂ©noncent la gestion de la direction face Ă  l’incident. Selon le secrĂ©taire local Force Ouvrière, la directrice de permanence donnera pour consigne de maintenir les sĂ©ries de parloirs suivantes. Laissant ainsi l’accès Ă  une scène de crime. Les familles dont des enfants, traverseront les couloirs jonchĂ©s du sang de la victime.

Les surveillants poursuivront leur travail, encore choqué par la scène qui vient de se produire. Certains mêmes avec des traces de sang sur leurs uniformes.