🇫🇷 Toulouse-Seysses: Elle diffuse le visage de policiers sur internet, une femme condamné à une peine de prison

Une femme a Ă©tĂ© extraite du centre pĂ©nitentiaire de Toulouse-Seysses afin d’ĂŞtre jugĂ©e pour avoir diffusĂ© sur Facebok les photos de policiers Ă  visages dĂ©couverts.

Cette étudiante en médecine de 21 ans, identifiée par les services de police comme étant une radicale d’extrême gauche, qui purge actuellement une peine de 7 mois de prison ferme pour des violences commises lors d’une manifestation de Gilets jaunes avait, en plus de divulguer les photographies mis en commentaire de nombreux propos violents, certains appelant à la mort de ces policiers qualifiés de « traitres de la République ». Sous une photo montrant trois policiers en proie aux flammes, on pouvait lire « Je donne en message privé les noms et les adresses de plusieurs personnes de la BAC ». Une liste de noms de policiers, contenant leurs adresses et leurs fiches de mutations, a été saisie à son domicile.

Extraite de sa cellule et jugĂ©e devant le tribunal correctionnel de Toulouse, la jeune femme a Ă©copĂ© d’une peine de prison de 7 mois dont 5 avec sursis. Actu17