🇫🇷 Nancy : L’histoire de deux collègues surveillants de la prison qui intègrent l’Ă©quipe de France pĂ©nitentiaire

Deux surveillants du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville vont défendre les couleurs de la pénitentiaire ce samedi 15 juin, à Apt dans le Vaucluse, lors d’un tournoi national au cours duquel les équipes de foot de différentes administrations vont s’affronter.

Les deux hommes se sont battus, lors d’un stage de sĂ©lection en avril dernier près de BĂ©ziers pour gagner leur ticket d’entrĂ©e dans l’équipe de la pĂ©nitentiaire. Comme le commentent les deux surveillants footballeurs Ă  l’Est RĂ©publicain, « Cela a montrĂ© Ă  notre direction et Ă  nos collègues que nous avions des capacitĂ©s et que nous n’étions pas partis en vacances » ! Anthony Brelinsky et Vincent Boulanger avaient des atouts Ă  faire valoir. Avant de surveiller les parloirs, Vincent Boulanger, âgĂ© de presque 45 ans, Ă©tait un joueur professionnel, il a notamment, Ă©tĂ© champion de Ligue 2 avec Sochaux. Son collègue, Anthony Brelinsky, lui a 26 ans. Il est moniteur de sport Ă  la prison. Ce passionnĂ© qui a rĂŞvĂ© d’une carrière de pro continue Ă  jouer pour son club club d’Heillecourt.

Les surveillants évoquent dans le journal régional, « On ne parle de la prison qu’en négatif. Alors, lorsque l’on peut faire quelque chose de positif, il ne faut pas s’en priver ».