🇫🇷 France : Les 7.000 places supplémentaires de prison ne verront pas le jour comme prévu

Emmanuel Macron avait promis 15.000 places de prisons supplémentaires durant son quinquennat.

Un chiffre revue Ă  la baisse une fois les Ă©lections prĂ©sidentielles remportĂ©es. Nous Ă©tions donc passĂ©s Ă  7.000 places d’ici Ă  2022. Mais cette Ă©poque est Ă  nouveau rĂ©volue. Nous serons très loin des 7.000 nouvelles places.

Par exemple, les deux prisons expérimentales axées sur la réinsertion seront reportées « au mieux » pour 2023. Par contre, le déploiement des téléphones fixes et des tablettes ou ordinateurs dans chaque cellule est bien maintenu.

En attendant, selon les dernières statistiques de l’administration pĂ©nitentiaire qui date d’Avril dernier. La France compte 15.000 dĂ©tenus en surnombre. 1.700 d’entre eux dorment sur un matelas posĂ© au sol. Cela engendre de nombreux incidents en dĂ©tention. Les surveillants sont les premiers intervenants Ă  subir cette surpopulation et ce climat tendu. Nous avons rĂ©pertoriĂ© plus de 300 graves agressions sur le personnel pĂ©nitentiaire depuis le dĂ©but de l’annĂ©e 2019.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Seysses : Violente agression sur un surveillant pĂ©nitentiaire

Certains Ă©tablissements ont un taux d’occupation de plus de 200%. Les personnels de l’administration pĂ©nitentiaires vont une nouvelle fois subir pendant de longues annĂ©es les promesses non tenues du gouvernement.