🇫🇷 Condé-sur-Sarthe : Le climat s’est tendu ces dernières semaines dans la prison de haute sécurité

Après le blocage de la maison centrale de Condé sur Sarthe par les surveillants suite à l’attaque terroriste du 05 mars, plusieurs détenus exigent un transfert dans un autre établissement et sont prêts à tout pour l’obtenir.

L’un d’entre eux Ă©tait jugĂ© aujourd’hui par le tribunal d’Alençon. ArrivĂ© Ă  la prison la veille de l’attaque terroriste, il crĂ©e un premier incident en insultant et en crachant sur un surveillant lors d’une fouille. Comme le relate France Bleu, placĂ© au quartier disciplinaire, il rĂ©cidive le 4 juillet dernier. Refusant d’abord d’être menottĂ©, il donne un coup de pied Ă  un surveillant et lui crache au visage, puis il l’insulte lui et ses collègues en les menaçant de mort. « Dès que je peux je vais en arracher un et quand je pourrais en tuer un je vais le faire ». L’homme Ă©cope de huit mois de prison supplĂ©mentaires.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Argentan: JugĂ© pour avoir insultĂ© et menacĂ© des surveillants de la prison

Selon le procureur, « Plusieurs dĂ©tenus essayent en ce moment de mettre Ă  sac le quartier disciplinaire ». Feux allumĂ©s dans les cellules, vitres blindĂ©es brisĂ©es, jets d’excrĂ©ments, les surveillants sont Ă©prouvĂ©s. Toujours selon le procureur pas question de rĂ©pondre favorablement Ă  ces transferts.