🇫🇷 CondĂ©-sur-Sarthe : JugĂ© en appel pour violences envers des surveillants et apologie du terrorisme, un dĂ©tenu voit sa peine rĂ©duite…

Un dĂ©tenu du centre pĂ©nitentiaire de CondĂ©-sur-Sarthe avait Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  deux ans de prison par le tribunal correctionnel d’Alençon le 29 Mars dernier pour des violences envers des surveillants et Ă©galement pour apologie du terrorisme. L’homme avait fait appel de cette dĂ©cision.

Devant la cour d’appel de Caen ce mercredi 31 juillet, le dĂ©tenu a niĂ© « Je conteste tout. J’ai eu la malchance de venir au mitard après les incidents du 5 mars », ( un attentat s’Ă©tait produit oĂą deux surveillants avaient Ă©tĂ© gravement blessĂ©s par un dĂ©tenu radicalisĂ© ), mais cet homme de 42 ans reconnaĂ®t quand mĂŞme devenir « nerveux quand on lui refuse quelque chose ». Comme le relate Ouest-France, le dĂ©tenu avait Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ© Ă  la prison sĂ©curitaire de CondĂ©-sur-Sarthe après une sĂ©rie d’incidents dans son prĂ©cĂ©dent Ă©tablissement pĂ©nitentiaire. Le prĂ©sident du tribunal lui demande s’il a un problème avec l’uniforme car son casier judiciaire comporte 23 condamnations entre 1995 et 2018 dont la moitiĂ© pour des outrages et violences envers personnes dĂ©positaires de l’autoritĂ© publique. Lui rĂ©pond que le problème n’est pas lĂ  mais que l’administration pĂ©nitentiaire ne l’entend pas, « Je rĂ©clame mon transfert plus près de chez moi, Ă  Châteaudun ».

Ă€ Lire :  ⚠️ RelevĂ© de conclusions du 25 janvier 2018 ⚠️

Après avoir délibéré, le tribunal réduit sa peine à quinze mois de prison avec maintien en détention.