đŸ‡«đŸ‡· Nancy : Un dĂ©tenu Ă©trangle une surveillante pour qu’elle sache qui est « le maĂźtre de la prison »

Un détenu du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, souffrant de gros problÚme psychiatrique, était jugé pour avoir étranglé une surveillante le 07 Juin dernier.

Ce jour-lĂ , alors qu’il traĂźne pour rĂ©intĂ©grer sa cellule et qu’il vient de se faire rĂ©primander par une surveillante, il l’insulte puis l’a saisie Ă  la gorge. Il a fallu l’intervention de deux de ses collĂšgues pour empĂȘcher l’irrĂ©parable. Comme l’explique l‘Est RĂ©publicain, aprĂšs les faits, le dĂ©tenu s’est expliquĂ© : « J’espĂšre que, comme ça, elle se souviendra de moi. Elle a appris que j’étais le maĂźtre de la prison
 ». PlacĂ© sous curatelle, le prĂ©venu passe l’audience Ă  dire qu’il s’en « bat les c
 ». L’expert qui l’a examinĂ© Ă©tait tout proche de se prononcer pour une abolition du discernement. Il prĂ©conise une « hospitalisation sous contrainte » pour ce jeune « en rupture de traitement psychotrope ».

L’homme de 23 ans est condamnĂ© Ă  sept mois de prison avec mandat de dĂ©pĂŽt.