🇫🇷 Le papa de la policière qui s’est suicidĂ©e tĂ©moigne : « Elle Ă©tait Ă©puisĂ©e par les Gilets-Jaunes et ce jour-lĂ , elle s’est vue mourir »

Le Père de la policière de 27 ans qui s’est suicidĂ© ce 22 aoĂ»t a dĂ©cidĂ© de tĂ©moigner dans le journal LaDepeche.fr. Il indique notamment que sa fille avait Ă©tĂ© Ă©puisĂ©e par le mouvement des Gilets-Jaunes.
Philippe Ferreira, a Ă©levĂ© sa fille seul, c’Ă©tait son seul enfant. NĂ©e Ă  Montauban, Sandra avait choisi de devenir Adjointe de sĂ©curitĂ© (ADS) dans sa ville natale, de 2013 jusqu’à ce qu’elle dĂ©croche le concours de gardien de la paix.

Sa fille s’est suicidĂ©e dans le parking de sa rĂ©sidence. en laissant une lettre qu’il ne pourra lire. Elle a Ă©tĂ© mise sous scellĂ©s pour les besoins de l’enquĂŞte. Une autopsie doit Ă©galement avoir lieu.

Aux abords de l’Arc de Triomphe ce jour-lĂ , elle s’est vue mourir.

Selon son père, la jeune femme adorait son travail, mais elle Ă©tait Ă©puisĂ©e par le mouvement des Gilets-Jaunes. Elle faisait partie d’un groupe d’intervention ou elle Ă©tait en première ligne pour le maintien de l’ordre. Elle avait eu la peur de sa vie dĂ©but dĂ©cembre, lors des affrontements entre policiers et manifestants aux abords de l’Arc de Triomphe. ce jour lĂ , elle s’Ă©tait vue mourir.

Ses collègues ne comprenne pas son geste, ils n’ont rien vu venir. Ils sont tous très choquĂ©.

Ă€ Lire :  🇫🇷 OrlĂ©ans : un homme braque un militaire avec son pistolet. Il n’aurait pas dĂ»

dans une vidéo (54éme sec) du journal Ruptly, on aperçoit Sandra, tenant un lanceur de balles de défense. elle est couverte de peinture.