🇫🇷 Estrée-Blanche : Le pompier sérieusement blessé dans un incendie qui a fait 5 morts dont 2 pompiers, doit rembourser 9.000 € à son assurance maladie

Le 7 janvier 2018. Un dramatique incendie survenu dans une maison à Estrée-Blanche avait causé la mort de 5 personnes dont 2 sapeurs-pompiers. Aurélien Boidin, un de leurs collègues âgé de 21 ans, était sérieusement brûlé en tentant de leur porter secours.

Il avait Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© comme un hĂ©ros après l’accident. Le sapeur-pompier 1re classe de 21 ans avait tentĂ© de secourir ses deux collègues, en vain. Il avait Ă©tĂ© sĂ©rieusement brĂ»lĂ© aux mains, aux bras et aux cuisses.

Emmanuel Macron l’avait reçu à l’Élysée, Gérard Collomb, alors ministre de l’Intérieur, lui avait remis l’ordre national du Mérite.

On lui demande de rembourser près de 9 000 €.

Pris en charge par l’assurance du Service départemental d’incendie et de secours suite à l’incendie, il explique « qu’en juin, suite à une expertise médicale demandée par l’assurance, au mois d’octobre, j’ai reçu un mail disant que mon arrêt n’était pas imputable à l’accident de travail depuis octobre ». Alors que son médecin avait décidé d’un nouvel arrêt de travail en octobre en vue d’une nouvelle opération (qui n’a eu lieu que vendredi suite à la perte de son dossier à Lille). « D’octobre à juin, l’assurance a continué de me payer et aujourd’hui elle me demande de rembourser la somme de 8 824,32 € », explique Aurélien. « Ça commençait à aller mieux, j’avais retrouvé du travail mais là, ça me met au fond du trou.  »

Ă€ Lire :  🇫🇷 ChambĂ©ry : Il refuse le contrĂ´le de police et percute un arbre. L’âge du conducteur est surprenant

L’assurance lui a envoyĂ© un Ă©chĂ©ancier. il devra payer 100 € par moi pendant 8 ans.

« Je suis retourné un an et demi en arrière, confie-t-il. Ça commençait à aller mieux, j’avais retrouvé du travail mais là, ça me met au fond du trou. Je le vis très mal. J’ai le sentiment d’être l’oublié d’Estrée-Blanche. » Alors il a décidé de dénoncer cette situation « pour que ça remonte au plus haut ». En médiatisant sa situation, en partageant son combat sur Facebook et en ouvrant une cagnotte pour rassembler la somme. Source La Voix du Nord.