🇫🇷 Haut-de-France : Sanctions annulées pour des surveillants mis à pied lors des grèves de 2018 !

©actupenit.com

Ă€ la suite d’une agression survenue au centre pĂ©nitentiaire de Vendin-le-Vieil, un mouvement de contestation sans prĂ©cĂ©dant des surveillants pĂ©nitentiaires depuis plus de 25 ans avait dĂ©marrĂ© en Janvier 2018.

Ă€ l’issue de ce mouvement, 2 000 surveillants avaient Ă©tĂ© sanctionnĂ©s par une retenue de salaire ou une procĂ©dure disciplinaire, selon des chiffres communiquĂ©s Ă  l’époque par la Direction de l’administration pĂ©nitentiaire (DAP). Comme le relate Le Figaro , six surveillants des prisons de Lille-Loos-Sequedin et d’Annoeullin dans le Nord et Longuenesse dans le Pas-de-Calais, sanctionnĂ©s chacun de dix jours d’exclusion temporaire dont cinq jours ferme, via des arrĂŞtĂ©s publiĂ©s en juillet 2018 par le ministère de la Justice, ont saisi le tribunal administratif de Lille pour demander une « annulation » de ces mises Ă  pied.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Prison: La rĂ©insertion compliquĂ©e des anciens dĂ©tenus

Le trinunal administratif de Lille a dĂ©cidĂ© d’annuler les mises Ă  pied temporaire de ces six surveillants.