🇫🇷 Guyane : LibĂ©rĂ©s en 2039 et 2052, deux dĂ©tenus de la prison dĂ©cident de passer Ă  l’acte !

Suite Ă  la dĂ©couverte d’un projet d’agression Ă  main armĂ©e envers un membre de l’encadrement du centre pĂ©nitentiaire de Guyane, une fouille de cellules a permis la dĂ©couverte d’un dĂ©but de percement du mur de deux cellules de la prison.

En effet, les cellules étaient occupées par des détenus condamnés à de très longues peines pour des faits d’une extrême gravité. Leurs dates de libération sont 2039 pour l’un et 2052 pour l’autre. L’un d’entre eux s’est déjà évadé par deux fois des établissements des Antilles.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Pourquoi les ERIS sont intervenues sur l'accident ?

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Comme l’expliquent les syndicats de l’Ă©tablissement, Ce sont les surveillants des Ă©quipes de sĂ©curitĂ© pĂ©nitentiaire (ESP) qui vont dĂ©couvrir « ces dĂ©buts de percement savamment camouflĂ©s » et Ă©viter ainsi cette double Ă©vasion.