🇫🇷 Rennes-Vezin : Tony Meilhon, le meurtrier de LaĂ«titia Perrais, rĂ©clame 7000 euros Ă  l’Administration PĂ©nitentiaire

Tony Meilhon, le meurtrier de Laëtitia Perrais en 2011, réclame 7 000 € pour le préjudice moral lié à son interdiction de travailler en cellule au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin.

Ce jeudi 03 Octobre, la cour administrative d’appel de Nantes a rejetĂ© la demande du dĂ©tenu qui a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  la perpĂ©tuitĂ© pour le meurtre de LaĂ«titia Perrais. Ce dernier se plaint de l’interdiction, qu’il lui avait Ă©tĂ© notifiĂ©e par la direction de la prison, de pouvoir travailler en cellule. Comme le relate Ouest-France, entre octobre 2013 et fĂ©vrier 2015, le dĂ©tenu avait Ă©tĂ© autorisĂ© Ă  nettoyer des filtres ADSL. Mais sa cellule se trouvant Ă  l’Ă©tage des dĂ©tenus particulièrement signalĂ©s (DPS), cette activitĂ© lui avait Ă©tĂ© interdite.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Valence: Un feu d’artifice tirĂ© devant la prison

La cour administrative d’appel de Nantes a a suivi l’analyse du tribunal administratif de Rennes qui avait débouté Tony Meilhon en juin 2017 jugeant que les conditions n’étaient en effet pas réunies pour exercer une activité en toute sécurité.