🇫🇷 Concours de surveillant pénitentiaire : 30 personnes écartées du concours, soupçonnées de radicalisation

© actupenit.com

La ministre de la justice Nicole Belloubet Ă©tait interrogĂ©e ce jeudi matin par RTL. Elle a notamment Ă©voquĂ© le phĂ©nomène de radicalisation au sein de l’administration pĂ©nitentiaire.

Elle explique qu’une vingtaine de personnes avaient Ă©tĂ© Ă©cartĂ© du concours de surveillant pĂ©nitentiaire en 2018.

Un criblage est rĂ©alisĂ© lorsque les candidats passent les Ă©preuves d’admissibilitĂ©. Des enquĂŞteurs regardent si ces personnes sont inscrites dans un certain nombre de fichiers, si tel est le cas elles ne sont pas autorisĂ©es Ă  passer les Ă©preuves d’admission.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Meaux: le «dĂ©peceur», FrĂ©dĂ©ric Tribout, victime de violences en prison 

L’annĂ©e dernière 25 personnes ont Ă©tĂ© Ă©loignĂ©es du concours de surveillant pĂ©nitentiaire afin d’Ă©viter qu’il y est des recrutements qui ne correspondent pas aux exigences souhaitez selon la ministre. 5 autres Ă©galement en 2019 pour les mĂŞmes raisons.