🇫🇷 Rennes : Un détenu condamné à une longue peine crée un jeu de société calqué sur la vie en prison le

Un détenu de 40 ans qui purge une longue peine pour trafic de stupéfiants, et actuellement incarcéré au centre pénitentiaire de Rennes, a créé un jeu de société.

Son jeu est basĂ© sur son expĂ©rience et sur les arcanes du système judiciaire français. Comme l’indique le dĂ©tenu dans Le TĂ©lĂ©gramme, « Tout est vĂ©ridique et calquĂ© sur les règlements des Ă©tablissements pĂ©nitentiaires ». Tout commence Ă  la maison d’arrĂŞt de Brest, l’homme rĂ©ussit Ă  se procurer un stylo Ă  bille quatre couleurs, des feuilles de papier qui deviendront des cartes, ainsi qu’une règle et un calendrier, donnĂ© par le psy de l’établissement, qui lui servira de tableau de jeu. Il travaille plusieurs heures par jour sur son projet. « Mon jeu fonctionne simplement. Au dĂ©but on tire une carte qui prĂ©cise la longueur de la peine mais aussi le montant de l’amende Ă  payer. Le but est de sortir, lĂ©galement, le plus vite possible ». Ă€ l’aide d’un dĂ©, chaque joueur avance son pion sur un tableau de 365 cases, comme autant de jours dans l’annĂ©e. Le joueur peut tirer de bonnes cartes qui lui donneront droit Ă  des remises de peine. « C’est comme dans la rĂ©alitĂ©. Quand on accepte de travailler ou de se former en prison, on marque des points ».

Ă€ Lire :  🇫🇷 Varennes-le-Grand: Une surveillante tente d’aider un dĂ©tenu Ă  s’évader

Dans quelques mois, le détenu devrait retrouvrer la liberté. Son jeu, il espère bien le mener jusqu’au bout et trouver un diffuseur. « Je pense qu’il peut intéresser les éducateurs qui travaillent en foyers, les structures sociales qui sont au plus près des jeunes dans les quartiers. Mais aussi les familles, pourquoi pas. Les gens feront toujours des conneries. Mais si on peut en sauver 50 sur 1 000, ça vaut vraiment le coup de le faire »