🇫🇷 Sequedin : « Tortures et actes de barbarie » Ă  la maison d’arrĂŞt, deux personnes condamnĂ©es Ă  six et huit ans de prison

illustration Pixabay

Deux dĂ©tenus Ă©taient jugĂ©s depuis lundi pour avoir torturĂ© un troisième dĂ©tenu qui se trouvait avec eux dans une cellule de la maison d’arrĂŞt de Lille-Sequedin.

Les faits remontent Ă  2013. Trois dĂ©tenus se trouvaient dans la mĂŞme cellule. CondamnĂ©s pour des petits dĂ©lits Driss.El-B et Driss.A Ă©taient âgĂ©s de 20 et 19 ans. IncarcĂ©rĂ©s avec Bachir, la victime, dans une cellule d’environ 13 m2 normalement conçue pour deux. Comme le relate France3,  S’ils entretenaient au dĂ©part de « bons rapports », s’amusant Ă  des « jeux de lutte, de corps Ă  corps », leur relation avait dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©, Bachir devenant peu Ă  peu le souffre-douleur des deux autres. Les « jeux » s’Ă©taient transformĂ©s en combats, de plus en plus violents. Après la tentative de pĂ©nĂ©tration, et un strip-tease exĂ©cutĂ© Ă  la demande de ses co-dĂ©tenus, Bachir avait Ă©galement subi de multiples brĂ»lures, notamment sur les zones gĂ©nitales, Ă  l’aide d’allumettes, de plastique fondu, ou encore d’une casserole brĂ»lante.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Nicole Belloubet plaide pour un meilleur suivi des longues peines en prison

Le verdict est tombĂ© ce mercredi soir, Driss El-B, 25 ans, considĂ©rĂ© comme le meneur est condamnĂ© Ă  8 ans de prison et Driss A, considĂ©rĂ© comme le suiveur, est condamnĂ© Ă  une peine de 6 ans de prison.  Également jugĂ©s pour « tentative de viol » pour avoir tentĂ© d’introduire un flacon d’Ă©pices dans l’anus de la victime, ils ont Ă©tĂ© acquittĂ©s de ce chef.