🇫🇷 Paris : Ils allaient faire exploser la tour Eiffel. Les policiers interviennent avant le drame

illustration Pixnio

Tout a commencĂ© quand Sara 16 ans a rencontrĂ© Thomas 20 ans sur un site de rencontres destinĂ© Ă  la communautĂ© musulmane. Ils sont tous les deux convertis Ă  l’islam.

Rapidement le couple se forme et le jeune homme s’installe dans un box de garage au-dessous de l’appartement de Sara. Ils envisagent mĂŞme de se marier rapidement. Le 11 fĂ©vrier 2017, ils publient, dans un mĂ©lange de tradition et de modernitĂ©, une annonce sur Facebook afin de trouver un tuteur rapporte Le Parisien.

C’est Ă  ce moment-lĂ  qu’un engrenage mortifère s’est mis en place. Les plans du couple se sont prĂ©cisĂ©s. Thomas devait se faire exploser Ă  la tour Eiffel pendant que Sara partirait Ă©migrer dans un pays musulman en tant que veuve de martyr.

Des repĂ©rages avaient Ă©tĂ© effectuĂ©s par Thomas. Le couple avait aussi Ă©tĂ© aperçu par les enquĂŞteurs Ă  Montpellier en train d’acheter un verre doseur, de l’acĂ©tone et de l’eau oxygĂ©nĂ©e.

Le projet se concrĂ©tisait, c’est pourquoi les forces de l’ordre sont intervenues dans l’appartement. Ils ont dĂ©couvert 71 grammes de TATP dĂ©jĂ  fabriquĂ©, de quoi provoquer des blessures importantes dans un rayon de quelques dizaines de mètres. Au vu des composants sur place, Thomas pouvait rapidement fabriquer d’autres charges.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Porcheville : MenottĂ©, un dĂ©tenu mineur parvient Ă  blesser un surveillant

Le couple a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue. Sara a tout expliquĂ© aux enquĂŞteurs. « Thomas devait tuer des gens sur Paris« . Elle avoue mĂŞme ĂŞtre fière de ce qu’il allait faire. Ă€ savoir, faire exploser la tour Eiffel.

Le couple aurait même envisagé de recruter neuf autres assaillants afin de porter un coup fatal au monument.

 » Un devait grimper sur les pieds, un autre devait lancer de la fumĂ©e pour dĂ©tourner l’attention, un autre devait tirer sur les militaires qui intervenaient » explique Sara. Pendant qu’elle, devait ĂŞtre rapatriĂ©e chez des « Soeurs » puis prendre la fuite Ă  l’Ă©tranger.

Thomas lui affirme avoir monté le projet par amour pour Sara. Mis en examen, le couple risque 30 ans de réclusion criminelle.