🇫🇷 Grenoble : 95% des policiers en arrêt-maladie, contaminés par leurs mauvaises conditions de travail et un manque de considération

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

La situation de la Compagnie dĂ©partementale d’intervention( CDI) de Grenoble en Isère est extrĂŞmement tendue. 95% des effectifs de cette unitĂ© est en arrĂŞt-maladie. Les forces de l’ordre dĂ©noncent leurs conditions de travail et un manque de considĂ©ration.

Selon les informations d’Actu17, c’est de cette manière qu’une trentaine de policiers de la CDI de Grenoble ont dĂ©cidĂ© de protester. La CDI ne serait plus opĂ©rationnelle Ă  cette heure. sur les 29 policiers titulaires, seuls deux sont prĂ©sents depuis ce lundi. Les arrĂŞts-maladies ont une durĂ©e d’une Ă  deux semaines. la majoritĂ© des fonctionnaires se disent Ă©puisĂ©s et Ă  bout de souffle.

Les policiers souhaitent ainsi dĂ©noncer leurs conditions de travail qui se dĂ©gradent de jour en jour. Les policiers font notamment rĂ©fĂ©rence au changement de leurs horaires de travail annoncĂ©s parfois du jour pour le lendemain et qui varient trois ou quatre fois dans la journĂ©e avant d’ĂŞtre validĂ©s. Toujours selon Actu17, ces changements d’horaire sont intervenus Ă  15 reprises au mois de novembre. A cela vient s’ajouter les jours de repos annulĂ©s. Une situation qui impacte lourdement la vie de famille.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Le Havre : Après avoir volĂ© un vĂ©lo, un adolescent de quinze ans s'en prend violemment Ă  des policiers

Les forces de l’ordre dĂ©noncent Ă©galement le manque de considĂ©ration de la part de la Direction dĂ©partementale de la sĂ©curitĂ© publique d’Isère, mais Ă©galement des choix opĂ©rationnels liĂ©s au besoin du service ou mĂŞme imposĂ©s en tant qu’ordre.

Les 27 policiers en arrêt ont été convoqués chez le médecin contrôleur qui étudie leur situation. Alors que les syndicats de policiers ont appelé à des actions reconductibles à partir du 5 décembre pour protester contre la réforme des retraites, des policiers du Maine-et-Loire ont déjà entamé une grève du zèle depuis le 29 novembre.