đŸ‡«đŸ‡· Versailles : Marie Acab-land, « la chasseuse de flics » condamnĂ©e Ă  de la prison ferme et Ă©crouĂ©e

Amélie H. alias «Marie Acab-land» a été jugée ce mercredi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Versailles.

ÂgĂ©e de 21 ans et fichĂ©e S proche des milieux d’extrĂȘme gauche, elle est accusĂ©e d’espionner et de suivre des policiers depuis de nombreuses semaines. Le procureur avait requis une peine de 12 mois de prison dont 6 mois de sursis, avec obligation d’indemniser les victimes et une obligation de soins, mais Ă©galement la rĂ©vocation d’une peine de prison de 2 mois de sursis prononcĂ©e en mai 2019 et la rĂ©vocation d’une autre peine de 7 mois de sursis datant du 16 octobre 2018. Ces derniĂšres semaines, « Marie Acab-land » avait Ă©tĂ© aperçue devant plusieurs commissariats de police du dĂ©partement d’Île-de-France. Elle avait Ă©galement Ă©tĂ© interpellĂ©e le 16 novembre lors de la manifestation des Gilets-Jaunes, place d’Italie Ă  Paris. JugĂ©e en comparution immĂ©diate devant le tribunal de Paris pour des fait de rĂ©bellion, elle avait Ă©tĂ© relaxĂ©e alors que le procureur de la RĂ©publique avait requis une peine de 10 mois de prison dont quatre mois ferme.

Elle avait Ă©tĂ© interpellĂ©e lundi soir vers 19h30 alors qu’elle suivait des policiers de la SRPJ de Versailles. Comme le relate Actu17, le tribunal la condamne Ă  huit mois de prison ferme avec mandat de dĂ©pĂŽt et interdiction du dĂ©partement 78 pendant cinq ans. Elle a Ă©tĂ© Ă©crouĂ©e.