🇫🇷 Versailles : Marie Acab-land, « la chasseuse de flics » condamnée à de la prison ferme et écrouée

Amélie H. alias «Marie Acab-land» a été jugée ce mercredi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Versailles.

Âgée de 21 ans et fichée S proche des milieux d’extrême gauche, elle est accusée d’espionner et de suivre des policiers depuis de nombreuses semaines. Le procureur avait requis une peine de 12 mois de prison dont 6 mois de sursis, avec obligation d’indemniser les victimes et une obligation de soins, mais également la révocation d’une peine de prison de 2 mois de sursis prononcée en mai 2019 et la révocation d’une autre peine de 7 mois de sursis datant du 16 octobre 2018. Ces dernières semaines, « Marie Acab-land » avait été aperçue devant plusieurs commissariats de police du département d’Île-de-France. Elle avait également été interpellée le 16 novembre lors de la manifestation des Gilets-Jaunes, place d’Italie à Paris. Jugée en comparution immédiate devant le tribunal de Paris pour des fait de rébellion, elle avait été relaxée alors que le procureur de la République avait requis une peine de 10 mois de prison dont quatre mois ferme.

Ă€ Lire :  🇫🇷 RhĂ´ne : Attaque d’un fourgon blindĂ©, plusieurs convoyeurs de fonds blessĂ©s

Elle avait été interpellée lundi soir vers 19h30 alors qu’elle suivait des policiers de la SRPJ de Versailles. Comme le relate Actu17, le tribunal la condamne à huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt et interdiction du département 78 pendant cinq ans. Elle a été écrouée.