🇫🇷 Les Lilas : Un homme menaçant muni d’un couteau criant Allah Akbar meurt après son interpellation

© Page facebook : Kevin Bonkendorf Photographie

Des passants des Lilas ont fait appel aux policiers municipaux, ils avaient croisé un homme, la tête ensanglantée, criant « je vais tuer tout le monde » lançant également, selon eux, des « Allah akbar ».

ArrivĂ©s sur place les policiers municipaux vont retrouver l’homme qui s’Ă©tait introduit dans l’atelier d’une boulangerie, les fonctionnaires ont tentĂ© de l’immobiliser en l’aspergeant de gaz lacrymogène mais rien n’y fait, l’homme a continuĂ© son pĂ©riple Ă  l’intĂ©rieur du commerce. Le fugitif s’est alors procurĂ© un couteau et a menacĂ© les policiers. Après trois tirs de pistolet Ă  impulsion Ă©lectrique, l’individu n’Ă©tait pas tout Ă  fait maĂ®trisĂ©, il aurait Ă  nouveau criĂ© « Allah akbar ».  Un gardien de la paix a Ă©tĂ© mordu au mollet en tentant de l’immobiliser. Les policiers parviennent nĂ©anmoins Ă  avoir le dessus, mais l’homme s’effondre. Les pompiers arrivĂ©s sur les lieux constatent que l’homme est en arrĂŞt cardio-respiratoire. NĂ©anmoins, le Samu a rĂ©ussi Ă  rĂ©cupĂ©rer son pouls. Il est alors Ă©vacuĂ© en direction de l’hĂ´pital de la PitiĂ©-SalpĂŞtrière. L’homme sera dĂ©clarĂ© mort vers 17 heures.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Un gendarme de Moselle est mort en service en rĂ©gion parisienne

Selon les informations du Point, l’homme aurait 36 ans, serait connu au fichier du traitement des antĂ©cĂ©dents judiciaires, mais ne figure pas au fichier des personnes recherchĂ©es ni Ă  celui de la radicalisation. Toujours selon Le Point, le parquet a prĂ©cisĂ© que l’individu s’est effectivement saisi d’un couteau dans la boulangerie en menaçant de tuer les policiers tout en criant « Allah akbar » et que « l’intĂ©ressĂ© n’a pas fait son malaise simultanĂ©ment aux tirs de pistolet Ă  impulsion Ă©lectrique ». Une enquĂŞte a Ă©tĂ© ouverte.